Haize Hegoa

Orio (Kukuarri) 400m

Le grand spot de soaring au-dessus de l’océan à 25 minutes de la frontière. On vole par N et NW sur le mont Kukuarri à Orio et aussi par N et NE sur la falaise de Zarautz. Ce spot avait un déco rendu pour l’instant inaccessible.

La brise de mer rentre quasiment tous les jours à partir du printemps, cependant le survol de la falaise de Zarautz est interdit de Février à fin Mai, réservé aux jeunes faucons (attention les vraicons sont sévèrement réprimés). Le passage d’un spot à l’autre se fait sans difficulté avec 60m de gaz. Kukuarri offre un bon soaring par NW dès 15km/h. Il permet aussi de voler jusqu’à la baie de San Sebastian avec l’aide des nuages. Passée la moitié du chemin, les vaches possibles sont beaucoup moins nombreuses et ça empire à l’approche de Donostia. Avec 25 km/h et 100m de gaz au-dessus de la tour Igueldo (400m d’altitude, à gagner sur la falaise à très bon rendement devant la tour), on peut traverser la baie en se jetant sur le Christ mais surtout sans chercher d’appui sur l’île Santa Clara sous le vent. On prolonge en général le vol en raccrochant la falaise de Ulia.

Parlez-en aux locaux sur le déco avant de vous lancer. Le site de Kukuarri est très fréquenté, mais il y a de la place. Prévoyez tout de même que toutes les priorités ne seront pas respectées ! On peut aussi quitter le soaring et s’échapper sous le vent avec les nuages.

Atterro

Une grande esplanade en béton à l’embouchure de la ria d’Orio, ou au déco s’il y a de la place, mais interdiction de se faire piéger sous le vent!

43° 17’18.8″N et 2° 7’54.1″W. On peut poser sur la plage hors-saison. Les 2 sont invisibles du déco mais atteignables par tous en finesse. A San Sebastian : au bout de la plage, sur un circuit de roller rempli d’enfants, viva España !

Accès

15 km de San Sebastian par l’autoroute AP-1. Sortie Orio (33), suivre le panneau Igueldo. Après deux virages en épingle et avoir vu la grande antenne, garez-vous au niveau d’une route qui part à gauche en angle droit. Le déco se trouve à son bout, à 10 min de marche de la barrière, sur un terrain facile, marqué d’un calvaire. 43°17’33″N et 2°06’25″W. A pieds: un chemin monte depuis la plage.

Vincent Chanderot